EXISTENCE: PROG, ROCK, ART-ROCK, SOFT-ROCK, CONCEPT-ROCK?

origins-cover-500

(Une version française suit le texte anglais)

I believe I told this story a million times but it does say a lot about Existence…

I think we had just released the first album and I was interviewed on the radio CKIA in Québec City. The host asked me what progressive bands had influenced my writing. After a few seconds of hesitation I answered with what songs had influenced me the most: Equinoxe from Plume Latraverse, April from Deep Purple and Epitaph from King Crimson. He was a little surprised but then said “So you like King Crimson? Is this your main influence in prog?”

The truth is I had no clue what prog was… I had never heard the terms “progressive rock” or “prog” before! I just liked long songs with different themes in them. I could have also told him about The City from Triumph, Crime of The Century from Supertramp, A Day In The Life from The Beatles, Killing Yourself To Live from Black Sabbath and a bunch of others like these. I like a lot of stuff and it doesn’t make any difference what style it is.

At the beginning, we still had to coin a genre for Existence so I said it was concept-rock. But it doesn’t say much, right…? I also liked the description of one journalist who after seeing us live wrote it was like “a movie without the pictures!” I liked that! But again, it says nothing about the style of music we play.

Since the release of Origins, we received reviews saying the album is not prog. I don’t know from that if the album is good or not but I know it’s not prog. Well… I knew that. In fact, I always thought Existence was “somewhat” prog but surely rock.

And the funny part? It’s actually the media that said we were prog! And then when we released Small People in 1999, we were tagged as “definitely prog!” The album received rave reviews from more than 30 prog publications in the world! In reality, if you listen to that album there’s only 2 songs which are really prog: In The Kingdom Of Madness and Another Fine Day Of… The rest of the album is rock, period. The truth is, people were mesmerized by the concept of the album with its 56-page magazine and this led them to think Existence was prog!

Origins is no different than Small People. Some long pieces with shorter rock songs. We even find the same album ending with a kind of funky-folky song!

So now, I’m at lost… Existence is not prog for the fans of prog, which is fine. But it’s too prog – or the songs are too long – for the fans of rock. What are we then? Can we say it’s just music?

We just hope you like it, of course!

 

J’ai dû raconter cette histoire des millions de fois mais ça en dit long concernant Existence…

Je crois que nous venions de sortir notre premier album et je donnais une entrevue à la radio CKIA de Québec. L’animateur m’a demandé quels groupes progressifs m’avaient influencé. Après quelques secondes d’hésitation, je lui ai balancé trois pièces qui avaient le plus influencé mon style de compositions : Équinoxe de Plume Latraverse, April de Deep Purple et Epitaph de King Crimson. Il en fut un peu bouche bée mais finit par me répondre : « Alors, vous aimez King Crimson? Est-ce votre influence principale dans le monde du prog? »

En réalité, je n’avais aucune idée ce qu’était du prog… Je n’avais jamais entendu les mots « rock progressif » ou « prog » auparavant! J’aimais simplement ces longues pièces qui comportaient différentes variations de thèmes. J’aurais pu aussi lui parler de The City de Triumph, Crime of The Century de Supertramp, A Day In The Life des Beatles, Killing Yourself To Live de Black Sabbath et une multitude d’autres pièces de ce type. J’aime bien des choses et le style n’a aucune espèce d’importance.

Au début, nous devions tout de même définir le style de musique d’Existence alors je disais que nous faisions du rock concept. Mais ça ne dit pas grand-chose, n’est-ce pas…? J’aimais aussi comment un journaliste avait décrit notre spectacle : « un film sans les images! » J’adorais ça! Mais encore une fois, ça n’en dit pas long sur notre style de musique.

Depuis la sortie d’Origins, on a reçu des critiques qui disent que cet album n’est pas prog. Ça ne me dit pas si l’album est bon ou pas mais ça m’indique que ce n’est pas prog. Eh bien… je le savais déjà! Pour dire juste, j’ai toujours cru qu’Existence a quelque chose de prog mais est définitivement rock.

Et le plus drôle dans tout ça? Ce sont les médias qui ont dit que nous étions prog! Et lorsque nous avons lancé Small People en 1999, on nous a acclamés dans la confrérie prog! L’album a reçu des éloges de plus de 30 publications prog dans le monde! Pourtant, si vous écoutez cet album, il ne comporte que deux pièces réellement prog : In The Kingdom Of Madness et Another Fine Day Of… Les autres pièces de l’album sont rock, point. La réalité est que les gens furent subjugués par le concept de l’album avec son magazine de 56 pages et cela les a tout naturellement conduits à croire qu’Existence fait du prog!

Origins n’est pas différent de Small People. Quelques longues pièces avec de courtes pièces rock. On a même une fin d’album similaire avec une pièce pseudo-funk-folk!

Alors, là, je suis vraiment perdu… Existence n’est pas prog pour les fans du prog, ce qui me convient. Mais c’est trop prog – ou les pièces sont trop longues – pour les fans de rock. Que sommes-nous alors? Peut-on simplement dire que c’est de la musique?

En espérant que vous l’aimiez, bien sûr!

Advertisements

ORIGINS : The Last Battle

(Une version française suit le texte anglais)

I woke up one summer morning in 1991 and noticed my parents had left to do some shopping. I often took advantage of these moments when I was alone at home to sit at the piano and write. But this one morning, I am not sure why, I didn’t lose a minute, I sat down at the piano, opened the cover, put a mic in (which was always hooked to my tape recorder) and started playing nonstop.

The notes were flowing easily and my tonality changes interconnected with each-other as if they had been written in advance. 45 minutes later I heard the familiar “click” sound when the 90-minute tape reached its end. I turned it and played for another 10 minutes or so. When I listened to the recording a few days later, I was amazed how much I had played like never before, improvising in an unusual way for me.

One year later, Éric Pilon, François Labelle, Serge Delisle and I were putting the final touch on what would become Existence. But we knew we needed at least one more song to “wrap-up” the story before we hit the stage the following October.

I asked them to sit down and listen to my “infamous” recording of the previous year. Their first reaction was one of near panic but Éric and I proceeded to “cut” the best sections to try build one coherent piece. He started writing the different chords changes he was hearing and, bits by bits, we were able to build a song which lasted more than 17 minutes. According to my diary of the time, we needed 29 working sessions to achieve this result…

The Last Battle had come to life!

This piece which became a fan favorite over the years, and most certainly the highlight of our performances, was played at each concert afterward. Our fans were asking for a recording of this song for years. Only a live version recorded in 1999 was made available until now. I was even told that some fans used this song as the sound track of their own personal videos!

So… After all these years, here is the definitive version. And for the first time ever, you can hear the last section of the song which was always left off when played live, except the first time it was played but then… only 5 or 6 people had heard it at this show! Even my own colleagues didn’t even remember it existed!

The video, hastily mounted, presents pictures of the recording of the album Origins in 2016.

We can really say that the page has been turned. I hope you like it!

VISIT OUR STORE TO BUY ORIGINS: http://www.blackpearl.ca/Store_-_Existence.htm

Je me suis réveillé un matin d’été 1991 et j’étais seul à la maison, mes parents étant sorti pour faire des courses. Je profitais souvent de ces moments pour composer sans déranger personne mais ce matin-là, je ne sais trop pourquoi, je me suis assis dès mon réveil au piano du salon. J’ai ouvert le couvercle, y ai placé un micro (branché en permanence sur mon lecteur/enregistreur à cassettes) et me mis à jouer sans arrêt.

Les notes coulaient facilement et mes changements de tonalités s’enchainaient comme si tout avait été pensé d’avance. Au bout de 45 minutes, le lecteur fit « clic » m’indiquant que la cassette était arrivée à la fin du ruban. Je la retournai et continuai à jouer pendant une autre dizaine de minutes. Quelques jours plus tard, j’écoutai le résultat et je fus envoûté. J’étais totalement sortit de mes habitudes d’improvisations usuelles.

À l’été 1992, Éric Pilon, François Labelle, Serge Delisle et moi-même terminions les arrangements d’Existence en vue des premiers spectacles qui devaient débuter au mois d’octobre suivant. Nous savions qu’il nous manquait au moins une pièce qui bouclerait mon histoire, une espèce de récapitulation.

Je fis entendre ma fameuse cassette enregistrée d’un trait l’année précédente. Ils furent d’abord un peu apeuré mais Éric et moi nous somme mis à la tâche de « découper » les meilleurs segments afin d’en faire un tout cohérent. Il se mit à écrire tous les accords qu’ils entendaient et, petit à petit, avons réussi à monter une pièce qui se développait sur plus de 17 minutes. Selon mon journal de l’époque, 29 sessions de travail furent requises pour arriver au résultat voulu…

The Last Battle était née!

Cette pièce qui est devenue une des favorites de nos fans au cours des années et certainement le paroxysme de nos spectacles, fut au répertoire de toutes les prestations d’Existence. Nos fans en réclamaient une version enregistrée depuis des lustres. Seule une version en spectacle enregistrée en 1999 avaient été mis en ligne jusqu’à ce jour. On m’a dit que cette version live avait même été utilisée comme trame de fond de certaines vidéos personnelles de nos fans!

Donc, après toutes ces années, voici la version définitive. Et, pour la première fois, vous pouvez entendre la dernière section de la pièce (l’épilogue en quelque sorte), section qui n’a jamais été jouée en spectacle auparavant, sauf la toute première fois devant 5 ou 6 personnes! Même mes collaborateurs ne se rappelaient même pas que cette section existait!

La vidéo, rapidement montée, présente des photos prises lors de l’enregistrement de l’album Origins en 2016.

Je crois qu’on peut réellement dire qu’une page a été tournée… J’espère que vous aimez!

VISITEZ NOTRE BOUTIQUE POUR VOUS PROCURER ORIGINS: http://www.blackpearl.ca/Store_-_Existence.htm

ORIGINS : Summer news / Nouvelles d’été!

origins-cover

(Une version française suit le texte anglais)

Some news about the Origins album! The mix was finished on June 18th but as a good practice, I left it on the side to “clear my ears” for a while before finalizing it. I will go back at it next week. It will be finished within a week or two and then will go to the mastering process.

I did take a 10-day break to visit Barcelona and parts of Catalonia with my loved one and we attended the Be Prog My Friend festival where we saw Anathema and Jethro Tull among others. It was great to see bands outside Canada! And it was great to take a break after almost a year of none-stop working!

This small trip aside, I was back at work on the artwork for the booklet and I’m happy to say it’s almost finished. Only credits and thank you notes have to be added. Below are some excerpts from it.

WIN AN ALBUM CONTEST

Last week we posted a new advertising for the album. And a summer contest! Each of you who share this video on Facebook gets an entry to win the Origins album, each Saturday until September 1st. Simple, isn’t it? One entry per week but you can share as much as you want! 🙂

I can’t wait to have this project finished and in your hands. And then get your comments! I do fear this last part but… hey! That’s part of our art world!

Have a great summer!

 

Quelques nouvelles concernant l’album Origins! Le mix a été complété le 18 juin mais, comme c’est la norme, j’ai laissé le tout de côté pour « reposer mes oreilles » avant de finaliser le tout. Je réviserai le tout la semaine prochaine. Ce sera complété en une ou deux semaines puis l’album ira au mastering.

J’ai pris un congé de 10 jours pour visiter Barcelone et quelques endroits en Catalogne avec mon amoureuse où nous avons assisté aux spectacles de Aanthema et Jethro Tull (entres autres) au festival Be Prog My Friend. C’était bien de voir ces groupes à l’extérieur du Canada! Et ce congé était bienvenu après 1 an de travail constant!

Ce petit voyage mis à part, j’étais de retour au travail de création du livret et je suis heureux de dire qu’il est presque terminé. Seuls les informations et remerciements doivent être ajoutés. Vous pouvez en voir quelques extraits ci-dessus.

CONCOURS GAGNEZ UN ALBUM

La semaine dernière nous avons mis en ligne une nouvelle publicité pour l’album. Et un concours d’été! Chacun d’entre vous qui partagez cette vidéo sur Facebook obtenez une participation pour gagner l’album Origins chaque samedi jusqu’au premier septembre! Simple, n’est-ce pas? Une seule participation par semaine mais vous pouvez le partagez autant de fois que vous le désirez! 🙂

J’ai très hâte de terminer ce projet afin que vous l’ayez enfin entre les mains. Et recevoir vos commentaires par la suite! J’appréhende ces derniers mais… hé! Ça fait partie de notre monde des arts!

Je vous souhaite un bel été!

Origins: See you in 2017 / On se voit en 2017

origins-cover

(Une version française suit le texte anglais)

 

I first wanted to entitle this post « Sad day & delays. » But it’s a bit negative and it might have been misleading with the recent election in the USA… It would have been a great film title though.

So here’s the news:

I had to put a stop in the mixing process we started in September since it was not going the way I wanted. After mixing 5 songs – and currently working on a sixth one – I was not pleased with the overall sound.

I have been working with Jean-Guy Montpetit since 1998 but I have lost confidence in his approach and views for this project. Jean-Guy is a very talented and skilled sound engineer but I feel we are not on the same page anymore. Different tastes or references in regards with the music of this era? Difficult to say. Art is a very subjective thing. To work with people, one has to be at the exact same place with the other.

In short, we didn’t agree on how the project should sound.

Therefore, I decided to put an end to our long collaboration last Sunday. This means that I will rework the whole mix right from the start. And this will take time…

The initial schedule was for a release date somewhere in September. But delays in the recording process – all details in previous posts – pushed back the release date to October, then November, then… It is now impossible to release Origins in 2016 and I wouldn’t put out an album I am not 100% pleased with it.

Consequently, I will take time to rest and then start the mix in January.

One good thing is that it will coincide with the “birth” anniversary of the original Existence concept: 25 years after its unveiling to the public in 1992 and 30 years after the first song, Prisoner of Time, was written in… 1987!

Prisoner Of Time… Appropriate, isn’t it?

Thanks for supporting us. Rest assured, Origins is coming! And it will sound great!

 


 

Je voulais intituler cette publication « Jour triste et délais. » Mais cela fait un peu négatif et ça aurait pu être interprété comme une suite à l’élection récente aux États-Unis… Ç’aurait été un bon titre de film, par contre.

Voici donc la nouvelle :

J’ai dû mettre un terme au travail de mixage de l’album qui a débuté en Septembre puisque ça n’allait pas comme je le souhaitais. Nous avons mixé 5 chansons jusqu’à présent et nous travaillions sur une sixième pièce mais je n’étais pas heureux du son.

Je travaille avec Jean-Guy Montpetit depuis 1998 mais ma confiance dans son approche pour ce projet s’est étiolée au cours du processus. Jean-Guy est un ingénieur de son très talentueux et compétent mais il me semble évident que notre vision du projet diffère. Divergences dans nos références ou goûts en regard de la musique actuelle? Difficile à dire. L’art est une chose très subjective. Pour travailler avec d’autres personnes, il faut s’assurer d’être exactement au même endroit que l’autre.

Bref, on ne s’entendait plus sur le son que devrait avoir ce projet.

J’ai donc décidé de mettre un terme à notre longue collaboration dimanche dernier. Cela signifie que je reprends le travail du début. Et ça prendra du temps…

J’avais envisagé au départ que cet album serait lancé en septembre. Puis, en raison des délais lors de l’enregistrement – voir tous les détails dans mes précédentes publications – j’ai repoussé la sortie à octobre… puis novembre… puis… C’est maintenant impossible de lancer Origins en 2016 et je ne sortirais jamais un album que je n’aime pas à 100%.

Je prendrai donc un temps de repos et commencerai ce nouveau mix en janvier.

D’un autre côté plus positif, cela coïncidera avec l’anniversaire de « naissance » du concept original d’Existence : 25 ans suite au premier dévoilement public en 1992 et 30 ans après la composition de la première pièce Prisoner Of Time en… 1987!

Prisoner Of Time… Prisonnier du temps… Très approprié, n’est-ce pas?

Merci de nous supporter. Soyez assurés qu’Origins s’en vient! Et ça sera hyper bon!

The Origins journey; Half-course summary! / L’aventure Origins; Bilan de mi-parcours!

(Une version française suit le texte anglais)

 

Needless to say the title I chose in the beginning was the right one: Recording Origins is quite a journey!

After 3 years of deferment – soon after the Eletria project in 2009, I wanted to start the project – the kick-off of this project was given in autumn 2012 when I sent the first piano tracks to Gérard so he could start the “construction” of his drum parts.

But for many reasons, the other usual Existence musicians were still in the analysis step … Is it still relevant to record concept albums, music “almost” progressive in addition, these days? Is the CD definitely dead? Is there still a place for Existence today?

My answer was simple: I want and I have to do this project! And, for me, the art of the album sleeve, concept, lyrics, photos, etc. is still important. And too bad if we sell only 3 copies (hello mum, bro, sis …)

After the real kick-off in autumn 2014, with the start of pre-production, here we are halfway through the recording of what became a double album on the way. You can read my previous articles to learn why!

And what a journey!

Gerard beat his first skins in the studio on March 11, 2016. It now feels like an eternity! After two weeks of recording drums, it was time for bass. Our friend and Existence bass player since 2002, Richard Ranger, started his work on 2 April. Unfortunately, after only 2 sessions and recording of 3 pieces, it became clear that it would not work. Despite his great talent, Richard did not bring the style we were waiting for these parts and it would have been too difficult to “shape” him in what we – Jean-Guy (technician and co-producer) and me – wanted.

At the suggestion of François and Jean-Guy, I was convinced to take over … and recorded all the bass part except one whose version of Richard will be retained. Even if I had played bass on the pre-production recording, I did not expect to play on the album…

As of May 15, I started recording rhythm guitars, a natural job for me! But again, my colleagues suggested I do more. François (which then followed the work progress) and Jean-Guy asked me to replay the guitar solos that I made on the demo…

In reality, this work had to be done by Gaston Gagnon as had been announced in April. But for many personal reasons, he could not join us at that point in time. For our fans who are waiting impatiently, let it be known that Gaston will appear on the Origins album. He will start recording in August but his contribution will be less than we would have liked.

 

 

I have never been considered a lead guitar player… But the work was made all the same… And I’m told it’s good!

Then it was time for François and his blue violin! Of course the damn Frank played like it was nothing even if he had hardly prepared before! It does not say that he has resorted to a few scores to track what your humble servant had composed but I have to admit, he can read the damn charts! The fact remains that his incredible talent is key to the Existence sound.

And then we get to this surprise contribution of the talented Valery Kim Gosselin who sang two songs, Autumn Brain and Last Dance With Happiness. I always thought that these two songs which protagonists are young women, needed female voices but I never dared to add a female singer on an Existence album. The Eletria project proved me wrong. My words can be sung by a girl.

And what a performance! Breathtaking! The downside is I have others who now tell me that… maybe… in my place… you know… maybe… Valery Kim…

———

And here we are. The instruments are almost all recorded except for a few guitars here and there. Guitars for The Last Battle will be recorded in August and two instrumental pieces on classical guitar must also be redone, as mentioned in the last video posted online.

After that? All other voices will be recorded in August and effects and other ambient sounds will be added. Then it will be the mix and mastering. Then the release this album… expected since 1991!

But for now, I go on vacation. A promise to my wife not to touch a musical instrument for two weeks. And to be sure a keep my word, she drags me to Rome!

See you soon!

 

Je l’avais bien nommé dès le départ : Enregistrer Origins est toute une aventure!

Après plus de 3 ans de tergiversations – dès après le projet Eletria en 2009, je voulais lancer le projet – le coup d’envoi de ce projet a été donné à l’automne 2012 lorsque j’ai envoyé les premières pistes de piano à Gérard pour qu’il puisse commencer la « construction » de ses parties de batterie.

Mais pour de multiples raisons, les autres musiciens habituels d’Existence en étaient encore à l’étape d’analyse… Est-il encore pertinent d’enregistrer des albums concepts, de musique « presque » progressive de surcroit, de nos jours? Le CD est-il définitivement mort? Y a –t-il toujours une place pour Existence aujourd’hui?

Ma réponse fut toute simple : j’ai envie et je dois le faire ce projet! Et, pour moi, cet art de l’album avec pochette, concept, paroles, photos, etc. est encore important. Tant pis si on n’en vend que 3 exemplaires (allô maman, frérot, sœurette…)

Après le véritable coup d’envoi à l’automne 2014, avec le début de la pré-production, nous voici donc à mi-parcours de l’enregistrement de ce qui est devenu un double-album en cours de route. Vous pouvez lire mes précédent articles pour comprendre pourquoi!

Et quel parcours!

Gérard a donné ses premiers coups de baguettes en studio le 11 mars 2016. Il me semble que ça fait une éternité! Après deux semaines d’enregistrement de batterie, c’était au tour de la basse. Notre ami et bassiste d’Existence depuis 2002, Richard Ranger, s’élançait le 2 avril. Malheureusement, après seulement 2 sessions et l’enregistrement de 3 pièces, il nous apparut évident que ça n’allait pas. Malgré son très grand talent, Richard n’apportait pas le style que nous attendions pour ces pièces et il aurait été trop difficile de le « modeler » dans ce que nous voulions Jean-Guy (technicien et co-réalisateur) et moi.

À la suggestion de François et Jean-Guy, j’ai donc sauté dans l’arène… et enregistré toutes les pièces sauf une seule dont la version de Richard sera conservée. Même si j’avais joué la basse sur l’enregistrement de pré-production, je ne m’attendais pas à jouer de cet instrument sur l’album…

À partir du 15 mai, j’ai débuté l’enregistrement des guitares rythmiques, un travail plus naturel pour moi! Mais encore une fois, on m’a suggéré d’en faire plus. François (qui suivait alors l’avancement du travail) et Jean-Guy m’ont demandé de rejouer les guitares solos que j’avais faites sur la démo…

En réalité, ce travail devait être accompli par Gaston Gagnon comme cela avait été annoncé au mois d’avril. Mais pour de maintes raisons personnelles, il n’a pu se joindre à nous pour cet enregistrement. Pour nos fans qui attendent Gaston avec impatience, sachez qu’il participera dès le mois d’août aux enregistrements d’Origins mais son apport sera moindre que ce que nous aurions souhaité.

Je n’ai jamais été considéré un soliste… Mais le travail fut fait toute de même… Et on me dit que c’est bon!

Puis ce fut autour de François et son violon bleu! Bien sûr ce satané Frank a passé au travers de tout ça en claquant des doigts même s’il ne s’était pratiquement pas préparé auparavant! On ne dira pas qu’il a eu recours à quelques partitions pour suivre ce que votre humble serviteur avait composé mais je dois avouer que, lui, peut lire ces maudites feuilles de notes! Il n’en demeure pas moins que son talent incroyable sert Existence de façon géniale.

Et on arrive à cette surprise que fut l’apport de la talentueuse Valery Kim Gosselin au chant sur deux pièces, Autumn Brain et Last dance With Happiness. J’ai toujours pensé que ces deux pièces dont les protagonistes sont de jeunes filles demandaient des voix féminines mais je n’avais jamais osé ajouter une chanteuse sur un album d’Existence. Le projet Eletria m’a fait me décider. Mes paroles peuvent être chantées par une fille.

Et quel chant! À couper le souffle! Et maintenant j’ai les autres qui me disent que… peut-être… à ma place… tu sais… peut-être que… Valery Kim…

———-

Et voilà où nous en sommes. Les instruments sont presque tous enregistrés sauf pour quelques guitares ici et là. Les guitares de The Last Battle seront enregistrées en août et deux pièces instrumentales à la guitare classique doivent aussi être reprises, comme il est mentionné dans la dernière vidéo mise en ligne.

Après? Toutes les autres voix seront enregistrées au mois d’août et on ajoutera les effets et autres sons d’ambiance. Ensuite, ce sera le mix et le matriçage. Puis la sortie… de cet album attendu depuis 1991!

Mais pour l’instant, je pars en vacance. Une promesse à ma conjointe de ne pas toucher à un instrument de musique pendant deux semaines. Et pour s’en assurer, elle me traine à Rome!

À bientôt!

The ORIGINS journey: Week 2; the drums are in the can! / L’aventure ORIGINS : Semaine 2; la batterie est dans la boite!

(Une version française de ce texte suit la version anglaise.)

After watching the video posted last week, I realize that I show more fun moments than actual recording. If personally I often find video of people recording uninteresting, I think it must be the same for non-musicians past 17 seconds!

Of course, I wish that many of you are indeed interested in our work, but I also want to show – above all – that Existence musicians do not take themselves seriously. Our music and the songs might be very dark but we are not on the verge to hang ourselves!

That being said, this second week was pretty busy, if not challenging, despite what might tell our short video. Some firm arguments arose over the interpretation of certain compositions. But since my colleagues are all very talented musicians, discussions, sometimes stormy, always lead to the best for Existence songs.

Ultimately, Gerard managed to record everything in the scheduled hours and did an incredible job at it, as usual. As he said later:

” This album will be the best one from Existence! Even better than Small People! ”

This says a lot!

Next step: recording of the bass with Richard Ranger.

En visionnant la vidéo mise en ligne la semaine dernière, je me rends compte qu’il y a plus là-dedans de moments cocasses que de réelles images d’enregistrement. Si personnellement je trouve souvent ennuyant ce type de vidéo de gens qui s’enregistrent, je me dis que les non-initiés – lire des musiciens – doivent aussi trouver ça endormant passées 17 secondes!

Bien sûr, je souhaite que vous soyez nombreux à vous intéresser à notre travail mais je cherche aussi – et surtout – à vous montrer que les musiciens d’Existence ne se prennent pas au sérieux. Notre musique et le propos des chansons sont assurément noirs mais nous ne sommes pas sur le point de se passer la corde au cou!

Ceci-dit, cette deuxième semaine fut assez chargée, pour ne pas dire éprouvante, malgré ce que laisse voir notre petite vidéo. Quelques tentions inhérentes au travail en studio ont surgi quant à l’interprétation de certaines compositions. Mais puisque mes collègues sont tous de très talentueux musiciens, ces discussions, parfois orageuses, mènent toujours au meilleur pour les pièces d’Existence.

En bout de ligne, Gérard a réussi à tout enregistrer dans le temps imparti et, comme d’habitude, de façon géniale. Comme il l’a affirmé par la suite :

« Cet album sera le meilleur qu’Existence a produit! Même meilleur que Small People! »

Ce n’est pas rien!

Prochaine étape : Enregistrement de la basse avec Richard Ranger.

LIVE IN MONTREAL CD RELEASE

Existence_Live

(Une version française de se texte suit la version anglaise.)

We’re finally there! The album Live In Montreal will be available November 24, 2014 but you can already preorder your copy!

The story behind this album is pretty peculiar and the CD almost never saw the light of day if it wasn’t for my sick habit of tidiness! Indeed, it was while I was browsing through Existence’s archives and digitalizing some old stuff that I listened to the recordings made with a Sony MiniDisc player/recorder of our show in Montreal in 1999.

Although this recording was made for our own archives and therefore no care was taken to get a proper sound, I was amazed at the quality of sound and playing. I then asked Jean-Guy Montpetit of CréaSon studio to listen to it all and he agreed we could enhance the overall sound for a proper CD release even if we could not mix the individual instruments from this 2-track recording.

The result is a unique CD with a raw sound yet real, with no studio overdubs or any other sort of polishing, revealing the true power of Existence live. Most tracks were preserved for the album of 74 minutes in length, pure Existence!

Live or relive The Experience!

Alan Charles

http://www.blackpearl.ca/Existence.htm

Tracks :

  1. No Hero
  2. The Journey
  3. Autumn Brain
  4. Rebirth
  5. The Last Battle
  6. Business As Usual
  7. In The Kingdom Of Madness
  8. Another Fine Day Of…

Musicians :

  • Gérard Lévèque : Drums
  • Éric Martin : Bass
  • Gaston Gagnon : Guitar
  • François Beaugard : Violin
  • Alan Charles : Piano, guitar, voice

Selfie_Promo

Nous y sommes finalement! L’album Live In Montreal sera disponible le 24 novembre 2014 mais vous pouvez déjà précommander votre copie!

L’histoire entourant cet album est assez particulière et ce CD n’aurait jamais vu le jour si ce n’était de mon habitude maladive à tout ranger! En effet, c’est alors que je faisait du ménage dans les archives d’Existence et que je m’étais mis en tête de digitaliser tous nos vieux trucs que je suis tombé sur cet enregistrement de notre spectacle de Montréal en 1999  fait à l’aide d’un lecteur/enregistreur MiniDisc Sony.

Même si celui-ci était destiné à nos archives et qu’aucun soin fut vraiment apporté pour obtenir un son adéquat, je fus subjugué par la qualité du son et de notre jeu. J’ai ensuite demandé l’avis de Jean-Guy Montpetit au studio CréaSon qui m’a assuré qu’on pouvait en tirer un son plus qu’acceptable même si nous ne pouvions mixer les instruments de façon individuelle puisque le tout fut enregistré sur 2 pistes seulement.

Le résultat est un CD unique, au son cru mais vrai, sans fioriture ni retouche en studio mais qui témoigne de la force d’Existence en concert. Presque toutes les pièces du spectacle ont pu être préservées ce qui donne un album de 74 minutes, pur Existence!

Vivez ou revivez l’Expérience!

Alan Charles

http://www.blackpearl.ca/Existence.htm

Pièces :

  1. No Hero
  2. The Journey
  3. Autumn Brain
  4. Rebirth
  5. The Last Battle
  6. Business As Usual
  7. In The Kingdom Of Madness
  8. Another Fine Day Of…

Musiciens :

  • Gérard Lévèque : Batterie
  • Éric Martin : Basse
  • Gaston Gagnon : Guitare
  • François Beaugard : Violon
  • Alan Charles : Piano, guitare, voix