2013-12-04: Existence: Dictatorship or democracy?

(Une version française est disponible ci-dessous.)

World’s population either live under a dictatorship or a democracy regime. Well… In Existence (the band) it’s a “dictatocracy”… The musicians pitch in ideas but I take the final decision!

Since our first tryout with the new songs, Gérard has been sending me recordings of his progress with the drums arrangement and each one is better than the last. I don’t even have time to criticise, comment or approve anyone of them before I receive a new version. I believe he wants to please the Supreme Leader before he gets the guillotine!

In any case, things move fast and I’m confident we will record the rhythm section early in 2014. Stay Tuned!

Alan Charles

La population mondiale vit sous un régime dictatorial ou dans une démocratie. Eh bien… Avec Existence (le groupe), c’est plutôt une « dictatocratie »… Les musiciens lancent des idées mais je prends la dernière décision!

Depuis notre première répétition des nouvelles pièces, Gérard n’a pas cessé de m’envoyer des enregistrements de son travail d’arrangements de batteries et chacun de ceux-ci est meilleur que le dernier. C’est à croire qu’il a peur de déplaire au Leader Suprème et d’être envoyé à la guillotine!

Dans tous les cas, les choses avancent rondement et je suis confiant de pouvoir enregistrer la section rythmique au début 2014. Restez donc à l’écoute!

Alan Charles

The Existence Diary / le Journal d’Existence: 2013-11-17

(Un texte français est disponible ci-dessous.)

2013-11-17: BAM Studio, Montréal

The guys said it has been 14 years since Existence played together – “And Eletria doesn’t count!” – but in fact the band played live until 2003. So, in fact, it’s been 10 years… Still way too long!

We did record and played live from 2005 to 2009, for the Eletria project but I do understand that it was not Existence even if some fans do consider Eletria to be a French Existence album. Anyway…

This being said, it was fun but also intriguing to hear what it would sound like to play together the new songs for the upcoming Silent Screams In Violence album. Only Gérard & Frank were there since this first rehearsal was to “place” the drums in the songs. For some composer it’s a strange way to work but it’s my way. I like to know where the drums will be before I can finish the arrangements of the songs.

So the start was rough and not even close to be tight! It was nerve racking as if I was playing in front of a 1000 people… Also, I had forgotten many parts of these songs I recorded on my own in the last 2 years… I was supposed to be the one “teaching” them to the others. Pretty funny in a way. But with these guys, there is no shame.

For four hours we went through most of them but, as expected, it’s Aftermath which demands more attention with its numerous changes in tempo and dynamic. In the video we put online, you can see a bit of this struggle.

At the end, it was a great day. Gérard is going to rework a few parts and we will reconvene after Christmas to finish it up. By this time I will also have reworked certain parts here and there that are not to my liking.

As for François… Well… He was there. He did play even if we don’t see him in the video. He played some guitar parts (on violin) to help us find our cues. Him and I will also work some parts before I meet with Gérard.

All in all, we’re moving forward!

Alan Charles

Alan Charles & Gérard LévèquePhoto 13Alan Charles & Gérard LévèqueAlan Charles

 

 

 

 

YouTube link: http://www.youtube.com/watch?v=o8NvqqZGU2E

——

Les gars ont dit qu’Existence n’avait pas joué ensemble depuis 14 ans – « Et Eletria ne compte pas! » – mais en réalité, le groupe s’est produit en spectacle jusqu’en 2003. Il y a donc 10 ans… Un trop long arrêt tout de même!

On a quand même enregistré et donné des spectacles entre 2006 et 2009 pour le projet Eletria mais je comprends que ce n’était pas Existence même si certains de nos fans considèrent Eletria comme étant un album français d’Existence. Peu importe…

Ceci-dit, c’était amusant mais aussi intriguant d’entendre les pièces du futur album Silent Screams In Violence jouées avec mes collègues. Seuls Gérard et Frank étaient présent puisqu’il s’agissait de « placer » la batterie dans les chansons. Pour certains compositeurs, cela peut sembler être une étrange manière de travailler mais c’est ma façon. J’aime savoir quelle place prendra la batterie avant de terminer les arrangements d’une pièce.

Au départ, on était certainement rouillé et bien loin d’être « ensemble! » J’était nerveux comme si je jouait devant 1000 personnes… J’ai aussi oublié bien des segments de ces pièces que j’ai enregistrées seul ces dernières deux années… J’étais pourtant supposé leur montrer les pièces. Amusant lorsqu’on y pense. Mais de toute manière, avec ces gars, il n’y a pas de gêne.

Pendant quatre heures, nous avons passé au-travers toutes les pièces mais, tel que prévu, c’est Aftermath qui nous a donné le plus de fil à retordre avec ses nombreux changements de tempos et de dynamique. La vidéo que nous avons mis en ligne montre quelques minutes de ce labeur.

On peut finalement dire que c’était une bonne journée. Gérard devra retravailler certaines sections et nous nous retrouveront après Noël pour finir le tout. À ce moment, j’aurai également retravailler certaines sections ici et là qui ne sont pas à mon goût.

Quant à François… Eh bien… Il était là. Il a joué même si la vidéo ne le montre pas. Il a joué quelques sections de guitares (au violon) afin de nous aider à nous repérer. Lui et moi allons également travailler certains arrangements avant que je ne revoie Girard.

Bref, ça avance!

Alan Charles